Informations

infos

Andrea Oberhuber, Rock Pools, 2014

Archives de Claude Cahun et Marcel Moore

Les archives de Claude Cahun et Marcel Moore sont conservées au Jersey Heritage Museum dans l’Île de Jersey. Leurs œuvres respectives, ainsi que celles réalisées en étroite collaboration (autoportraits, livres, tracts) sont en partie numérisées par les Jersey Archives.

La Bibliothèque municipale de Nantes et le Musée des Beaux-Arts de Nantes possèdent également plusieurs œuvres (photographies et dessins) et documents écrits dans leurs archives.

Plusieurs photographies, photomontages ou objets surréalistes appartiennent à des musées, à des galeries ou à des collectionneurs privés.

Exposition Gillian Wearing & Claude Cahun. Behind the mask, another mask

La National Portrait Gallery de Londres présente, du 9 mars au 29 mai 2017, l’exposition Gillian Wearing & Claude Cahun. Behind the mask, another mask : « This exhibition brings together for the first time the work of French artist Claude Cahun and British contemporary artist Gillian Wearing. Although they were born almost seventy years apart and came from different backgrounds, remarkable parallels can be drawn between the two artists. Both of them share a fascination with the self-portrait and use the self-image, through the medium of photography, to explore themes around identity and gender, which is often played out through masquerade and performance. »

Informations sur l’exposition

Notice de la National Portrait Gallery sur Claude Cahun

Glorieuses modernistes. Art, écriture et modernité au féminin

Un chapitre du livre Glorieuses modernistes. Art, écriture et modernité au féminin, dirigé par Mary-Ann Caws et Anne Reynes-Delobel, est consacré à Claude Cahun (p. 167-180).

Informations de l’éditeur

Journée d'étude Femmes poètes de la Belle Époque (1890-1914) : quel héritage ?

Charlotte Maria présentera la communication « Claude Cahun : une avant-gardiste fin-de-siècle » lors de la journée d’étude Femmes poètes de la Belle Époque (1890-1914) : quel héritage ? qui aura lieu à l’Université Paris 3 le 28 novembre 2016.

Programme de la journée d’étude

Fairy Tales for the Disillusioned : Enchanted Stories from the French Decadent Tradition

Publication de l’anthologie de contes réécrits Fairy Tales for the Disillusioned : Enchanted Stories from the French Decadent Tradition, édité par Gretchen Schultz et Lewis Seifert, qui contient la réécriture de Cendrillon par Claude Cahun, nouvelle publiée de manière posthume dans le recueil Héroïnes aux éditions Mille et une nuits en 2006.

Informations de l’éditeur


Alice in wonderland de Suzy Lee

La communication « “Alice in wonderland” de Suzy Lee : La réécriture par l’image » de Laurence Le Guen dans le cadre du séminaire « Word and Image in Children’s Literature » trace une filiation avec Le Cœur de Pic de Lise Deharme et Claude Cahun.

Résumé de la communication


Revue d'art surréaliste, Surréalismus

Création d’une revue d’art surréaliste, Surréalismus, dont le premier numéro est en partie consacré à Claude Cahun, notamment au film de Fabrice Maze et au livre d’Anne Egger parus en 2016.

Voir la table des matières.


Elle regarde passer les gens d'Anne-James Chaton

Claude Cahun et Moore (Suzanne Malherbe) sont remémorées dans le livre d’Anne-James Chaton, Elle regarde passer les gens, Paris, Gallimard, coll. « Éditions Verticales », 2016.parution1


Projection du documentaire Claude Cahun. Elle et Suzanne

parution2


Inversions suivi de L'Amitié

Carassou, Michel, Inversions suivi de L’Amitié. Une autre histoire de la première revue « gay » française, Paris, Éditions Non Lieu, 2016.

L’ouvrage est en vente sur le site des Éditions Non lieu et en librairie.

parution4

Programme de l'exposition Claude Cahun à la Bibliothèque municipale de Nantes

3 juillet au 31 octobre 2015

 parution5
spectacle_conf

BMN4parution6BMN5

Projection Claude Cahun. Elle et Suzanne

projection2 projection1

Exposition Magic Mirror : Claude Cahun and Sarah Pucill à la Nunnery Gallery (Londres)

« Nunnery Gallery presents Magic Mirror – a major exhibition of work by French Surrealist artist Claude Cahun and contemporary British artist filmmaker Sarah Pucill. Curated by Karen Le Roy Harris the exhibition runs through 14 June 2015 and is part of the Nunnery Gallery’s 2015 In Dialogue season, a year-long exploration of partnerships, artistic inspirations and deeply involved relationships between the artist and the muse. »

Informations dans l’article de L’Oeil de la photographie.

Documentaire Claude Cahun, Elle et Suzanne

Le documentaire, Claude Cahun, Elle et Suzanne, est réalisé par Fabrice Maze sous forme de coffret DVD dans la collection « Phares » dirigée par Aube Elléouet-Breton, Oona Elléouet et Seven Doc. Il sera projeté pour la première fois à Nantes le 24 septembre 2015 dans le cadre de l’exposition Claude Cahun à la Bibliothèque municipale qui se déroulera du 3 juillet au 31 octobre. Il y aura une autre projection à Paris en décembre 2015 (Centre Pompidou). Le DVD est accompagné d’un petit livret, signé Anne Egger. Le livre qui complète le documentaire, une chronologie illustrée concernant Claude Cahun et Marcel Moore, paraîtra en juin aux éditions les Hauts-Fonds de Brest.

Le DVD sera disponible le 1er septembre 2015.

Informations sur le site de Seven Doc.

docu1 docu2

docu3

Chanson « La mécanique de Cahun » d'Ana Igluka

En écoute sur l’album Nos reflets égarés

Spectacle Rose au cœur violet

rose1

Identità come mascheramento : il journal intime di Claude Cahun e Moore tra fotografia e fotomontaggio

Alessandro Nigro, « Identità come mascheramento : il journal intime di Claude Cahun e Moore tra fotografia e fotomontaggio », Ritratti e autoritratti surrealisti. Fotografia e fotomontaggio nella Parigi di André Breton, Padova, CLEUP, 2015.

Exposition Claude Cahun (1894-1954)

Du 3 juillet au 31 octobre 2015
Bibliothèque municipale, Nantes
En collaboration avec le Musée des Beaux-arts, Nantes

         Du 3 juillet à l’automne 2016, l’important fonds d’œuvres et documents autour de Claude Cahun appartenant à la ville de Nantes, conservé par la Bibliothèque municipale et le Musée des Beaux-arts, sera visible à la Médiathèque Jacques Demy : plus de 80 photographies, des œuvres graphiques, des documents témoignant de son enfance nantaise, de ses relations avec les cercles surréalistes, de sa vie à Jersey (1937-1954). D’importantes acquisitions réalisées en 2010 et 2013 seront présentées au public pour la première fois.

         Lucy Schwob, écrivain et photographe française, est née le 25 octobre 1894 à Nantes. Elle est la fille de Maurice Schwob, propriétaire du journal Le phare de la Loire, la nièce de l’écrivain Marcel Schwob et la petite-nièce de l’écrivain Léon Cahun. Elle se lie dès son enfance avec Suzanne Malherbe, qui devient sa sœur par alliance lors du mariage de Maurice avec la mère de Suzanne, puis sa compagne. Lucy prend le pseudonyme de Claude Cahun pour publier ses premiers textes, alors que Suzanne, inscrite à l’École de Beaux-Arts de Nantes, prend celui de Marcel Moore pour signer son œuvre de peintre, graveur et collagiste.

         En 1918, elle s’installe à Paris où Suzanne la rejoint. Elle y fréquente les cercles littéraires et réalise ses premières œuvres : les costumes du film La dame masquée de Tourjansky en 1924, Aveux non avenus, texte autobiographique illustré de photomontages, sa principale œuvre littéraire, en 1930. Elle adhère à l’Association des écrivains et artistes révolutionnaires, et fréquente les surréalistes, en particulier André Breton.

         À partir de 1938, Claude Cahun et Marcel Moore s’installent à Jersey où elles vivent jusqu’à la mort de Claude en 1954. Durant l’occupation de Jersey (1940-1945), elles participent à la Résistance en diffusant des tracts ; elles sont identifiées et arrêtées en juillet 1944, puis condamnées à mort en novembre. La peine est commuée en prison à vie en février 1945, mais elles ne sont libérées qu’à la libération de Jersey en mai 1945. Elles retrouvent leur maison pillée ; une partie de l’œuvre de Claude Cahun a sans doute été perdue pendant cette période. Affectée par les années de guerre, Claude Cahun meurt le 8 décembre 1954 à Jersey, après avoir tenté de renouer avec ses amis surréalistes.

         Son œuvre longtemps oubliée a été redécouverte dans les années 1980. Elle a fait l’objet de deux importantes expositions au Musée d’art moderne de la Ville de Paris en 1995 et au Jeu de Paume en 2011. Elle est aujourd’hui principalement conservée au Jersey Heritage Trust, au Musée des Beaux-Arts de Nantes, à la Bibliothèque municipale de Nantes, à la Bibliothèque Littéraire Jacques Doucet et dans des collections privées.

Contacts :
Marion Chaigne, conservatrice, responsable du service patrimoine, Bibliothèque municipale
marion.chaigne@mairie-nantes.fr

Claire Lebossé, conservatrice, chargée des collections d’art moderne, Musée des beaux-arts
claire.lebosse@mairie-nantes.fr

expo1 expo2 expo3